Généralités sur l’homéopathie et l’enfant

“La santé est le premier devoir de la vie” Oscar Wilde, L’importance d’être constant (1895)

Le système immunitaire évolue au fil du temps, on dit qu’il se construit de la naissance jusqu’à l’âge de 7 ans. Après la naissance, une fois que les anticorps de la mère ont disparu de son organisme, le bébé doit apprendre à construire ses propres défenses immunitaires. C’est pour cette raison qu’il est important de laisser l’enfant se défendre le plus possible de façon naturelle contre les microbes. Si on lui administre antibiotiques et/ou médicaments divers dès les premiers symptômes, il n’aura jamais l’opportunité de développer ses défenses, qui demeureront toujours un peu faibles, même à l’âge adulte.

C’est là que l’homéopathie va jouer un rôle fondamental  dans le bon développement de l’enfant, non seulement elle va permettre une guérison rapide, sans effets secondaires et permanente mais grâce à son principe de similitude cette médecine douce va aider le système immunitaire à se construire et à se rendorcer.

Le traitement homéopathique pour les enfants peut être séparé en trois catégories

  1. les états aiguës, tels que les rhumes, les maux de gorge et la grippe….
  2. des affections persistantes et chroniques telles que les allergies et l’eczéma, l’asthme…
  3. Et par les états plus profonds, relevants de l’ordre psychique (dépression, peurs, trouble du comportement, hyperactivité….)

Pourquoi choisir l’homéopathie pour son enfant ?

  1. C’est une médecine sans danger; Il est important que les médicaments que nous administrons à nos enfants ne présentent aucun effet secondaire. Les remèdes homéopathique sont préparés à base de végétaux, animaux ou minéraux. L’homéopathie ne trouble pas la digestion, n’atteint pas les défenses immunitaires, ne causent pas d’allergie, et, normalement, ne cause aucun problèmes aux enfants même si sont utilisation est prolongée dans le temps.
  2. L’homéopathie est efficace et rapide. C’est ce qu’on observé plusieurs homéopathes, dès lors que le bon remède est administré. L’homépathie est efficace pour bon nombres de maux courants, tels que le rhume, la diarrhée, la toux, la fièvre….
  3. C’est une médecine naturelle basée sur le principe de similitude: la guérison est obtenue par la prescription à faible dose de substances dont les effets expérimentaux sont semblables à ceux de la maladie observée.
  4. L’homéopathie renfoce les défenses immunitaires, ce qui rend les enfants plus résistants face aux virus et bactéries, ils tombent moins souvent malades. Aussi, elle agit simultanement au plus profond de l’organisme pour soigner la maladie dès son origine pour une guérison rapide et permanente.
  5. Les traitements homéopathiques sont agréables à prendre pour les enfants, Les granules ont une saveur douce est légèrement sucrée, ils se dissolvent rapidement dans la bouche, ou bien dans un peu d’eau pour les plus petits.
  6. L’approche homéopathique est de plus en plus populaire en tant que traitement alternatif pour l’hyperactivité chez les enfants ou autre trouble du comportement. Cela peut aussi aider à prévenir les maladies et à soutenir les périodes difficiles de leur vie (puberté, problème scolaire…)

Les médicaments homéopathiques sont adaptés à tout âge. Il est même conseillé de donner de l’homéopathie dès la naissance au nourrisson, après l’accouchement pour aider son organisme à lutter contre divers maux courants chez le nouveau né (ictère, difficulté minime respiratoire, cyanose…)

Comment donner de l’homéopathie aux enfants ?

Les médicaments homéopathique se présentent sous forme de granules de taille d’environ  deux tête d’épingle en verre, ou bien sous forme liquide(mais attention à la présence d’alcool). Ils sont facilement pris par les enfants.  Si jamais l’enfant croque les granules homéopathiques, pas de panique! le médicament agira tout de même mais moins rapidement qu’en sublingual.

A lire aussi : L’allergie chez l’enfant et l’homéopathie

Il est tout a fait possible de donner des granules au nourrisson sans craindre qu’il s’étouffe, néanmoins il est également possible d’écraser et de diluer les granules homéopathiques dans un peu d’eau et de lui donner dans le biberon.

Quand arrêter le traitement homéopathique ?

C’est très simple! donner le traitement jusqu’à disparition des symptômes, l’homéopathie est censée agir rapidement, si au bout de quelques jours il n’y a aucune amélioration c’est certainement car le remède donné n’est pas adapté à la pathologie. Dans ce cas là cessez le traitement et demandez conseil à un médecin homéopathe.

Homéopathie et crise curative : au début d’un traitement il est normal de constater que les symptômes ont l’air d’augmenter, pas d’inquiétude c’est plutôt bon signe! En effet, cela veut dire que l’organisme réagit et qu’il est en train d’éliminer les toxines. Attention, néanmoins, cette crise doit être relativement courte, dans le cas contraire, consultez immédiatement.

Dosage homéopathique: le dosage est le même pour le nourrisson, le grand enfant et l’adulte.

Quelle dilution choisir ?

  1. Les basses dilutions: 3CH ,4 CH ,5CH, sont réservées aux affections aiguës, subites, ponctuelles et limitées dans le temps. En cas d’affection aiguës ont donne généralement 2 ou 3 granules en 4CH ou 5CH toutes les 15/20minutes puis on espace les prises selon l’évolution (piqûre, nez qui coule…)
  2. les moyennes dilutions, 7 CH ou 9CH sont adaptées pour les symptômes plus généraux (exemple: fièvre, rhume…). On donne 3 granules trois fois par jour
  3. Les hautes dilutions, 15CH ou 30CH sont utilisées pour un état général de l’être (asthénie, dépression…). Ces dilutions sont souvent administrées en unidose.

L’homéopathie à tout âge

Grâce à son innocuité, l’homéopathie peut être donnée dès le premier jour de naissance et peut venir soulager certains maux.

  • En commençant par les prématurés, qui ont souvent des problèmes d’oxygénation, de réchauffement, d’immunité… car leur organes ne sont pas arrivés à maturité. Si le service de néonatalogie l’accepte, vous pouvez lui donner Carbo Vegetabilis 5CH (un granule homéopathique deux fois par jour pendant 10 jours), qui va soutenir l’organisme général en luttant contre la lenteur fonctionnelle générale (aussi bien la sphère digestive, cérébrale, respiratoire…), et aider l’oxygénation céllulaire
  • Les nouveaux nés rencontrent souvent certains troubles sans gravités que l’homéopathie peut soigner sans avoir recours aux traitements allopathiques

Ictère (ou jaunisse) : arrive principalement du troisième au sixième jour, c’est une réaction normale de l’organisme qui subit un renouvellement du stock de globules rouges. Pour que votre bébé retrouve son teint de pêche donnez lui China 12CH en unidose homéopathique (écrasez les globules et donnez le sous forme de poudre) à ne pas renouveler.

Diarhée du nourrisson : peut avoir différente cause, cela peut-être dû à la poussée dentaire, il est conseillé de donner pour ce cas la Chamomilla 9CH. La diarhée peut aussi survenir à cause du lait qu’il soit maternel ou industriel . Pour le lait maternel donnez à votre enfant Aethusa Cynapium 9CH, pour le lait industriel donnez lui Magnesia Muriatica 9CH.

Eczéma chez le bébé : est assez répandu chez les nourrisson, il apparaît généralement entre le 3ème et le 6ème mois. Souvent très marqué aux joues et aux plis, il s’accompagne de démangeaison  intense. Si l’eczéma est modéré evitez l’utilisation de pommade à base de cortisone qui va étouffer le problème et qui risquerait de faire apparaitre un autre trouble: l’asthme. En effet, selon le principe de dérivation, notre peau est un émonctoire (organe qui sert à éliminer les toxines), sous l’effet de la cortisone, l’eczéma va être étouffé, les toxines ne pourront pas sortir via la peau, elles vont donc chercher à s’évacuer par un autre biais qui sera les poumons. Bien souvent les enfants asthmatiques on été des bébés qui ont fait de l’eczéma. Chaque cas étant différent, et chaque eczéma présentant des signes distinctifs, il est préférable de consulter un médecin homéopathe qui prendra le cas dans son ensemble et saura cibler au mieux le remède adéquat. Une amélioration devrait être constatée dans les 10 jours.

Vaccin de l’enfant : la première vaccination pour le bébé a lieu à l’âge de 2 mois. Sans rentrer dans la polémique de « pour ou contre la vaccination », il est important de prévenir les éventuels effest secondaire que celui-ci représente. Rappelons que le système immunitaire se construit pendant les 7 premières années de la vie. A deux mois, le système immunitaire reste immature et il est parfois difficle pour l’organisme du nourrisson de répondre positivement sans effets secondaires à la dose conséquente d’antigène présant dans le vaccin. Pour prévenir les effest secondaires (abcès, réaction locale de la peau, état général affaibli, fièvre…), donnez à l’enfant le soir de chaque vaccination une dose de Thuya 30CH, et de suite après la vaccination, chez le médecin même, faites lui un cataplasme d’argile verte qui va permettre d’absorber les métaux lourds présents dans les vaccins et de prévenir une éventuelle inflammation. Laissez poser 3h en surveillant que l’argile reste humide.

Comment soigner les maladies infantiles grâce à l’homéopathie ?

Les maladies infantiles ont un rôle à jouer dans la construction de l’organisme de l’enfant, elles vont permettre de construire et de renforcer leur système immunitaire. Il est important de les laisser s’exprimer. les traitements allopathiques vont avoir tendance à les inhiber et à fragiliser le système immunitaire. Bien sûr, il n’est pas question de laisser l’enfant souffrir ou une maladie s’aggraver. L’homéopathie se révèle être d’une grande aide quand il s’agit de cas bénin sans complication. En effet elle va avoir un rôle physiologique et va permettre d’aider l’organisme à lutter contre la pathologie tout en boostant les défenses immunitaires. Néanmoins, il est impératif de consulter un médecin homéopathe pour chaque maladie afin prévenir toute aggravation.

En attendant le médecin, vous pouvez donnez en cas de :

  • Coqueluche : maladie infectieuse très contagieuse, dont l’un des signes est la toux spasmodique allant jusqu’au vomissement. Si vous avez connaissance que votre enfant a été en contact avec la maladie, donnez lui Pertussinum 9CH 3 granules homéopathiques 3 fois par jour pendant 3 semaines. Si la malgré cela la maladie se contracte, consultez un médecin homéopathe qui saura adapter le traitement en fonction des symptômes (quintes de toux entrecoupés, nausées/vomissements, toux rauque…). Dans le cas d’une coqueluche chez l’enfant de moins d’un an il est impératif de consulter au plus vite car son système immunitaire étant trop immature, il y a de gros risques d’aggravtion.
  • Varicelle : maladie bégnine chez l’enfant qui se caractèrise par l’apparition de petite vésicules qui démangent accompagnée d’un état légèrement fébrile. Pour soulager l’enfant, donnez lui Antimonium Tartaricum 9CH, Rhus Toxicodendron 9CH et Sulfur 9CH, trois granules homéopathiques trois fois par jour pendant dix jours. Localement, mettez de l’argent colloïdal sur chaque vésicule pour éviter l’infection et mettez du talc au canlendula pour éviter les démangeaison
  • Rubéole : maladie d’origine virale qui se caractérisepar de la fièvre, une augmentation du volumes des ganglions au niveau du cou, des boutons et des nausées. Le plus souvent cette maladie est bégnine, donnez à l’enfant Pulsatilla 9CH et Sulfur 9CH, trois granules homéopathiques de chaque trois fois pas jour pendant cinq jour.
  • Oreillon : inflammation d’origine virale des glandes salivaires  qui se traduit par un gonflement et des douleurs au niveau des parties atteintes, une fièvre modérée, des rougeur à l’intérieur de la joue. Les antibiotiques sont inneficaces pour cette pathologie, mais vous pouvez donnez à l’enfant Mercurius Solubilis 9CH, Pulsatilla 9CH et Sulfur 9CH, trois granules homéopathiques trois fois par jour pendant dix jours.
  • Rougeole :  maladie virale bénigne en Europe très contagieuse caractérisée par une éruption cutanée précédée par une rhinite, une conjonctivite, une toux et une fièvre modérée. Pour traiter la rouegole, donnez à l’enfant  Belladonna 9CH, Morbillinum 9CH et Sulfur 9CH, trois granules homéopathiques de chaque trois fois par jour pendant cinq jour.

Comment réequilibrer les émotions de l’enfant grâce à l’homéopathie ?

Etre un enfant, ce n’est pas toujours drôle, parfois l’on se sent incompris par les adultes,  jaloux, en colère, triste, seul… Ces frustations vont engendrer des comportements difficile pour les parents. L’homéopathie ne sert pas seulement à soigner des troubles physiques, mais elle peut également être d’une grande aide pour rétablir les émotions et les troubles psychiques de l’enfant. Attention! L’homéopathie ne va pas changer le comportement de l’enfant, elle va juste atténuer les expressions trop marquées qui vont devenir pénible aussi bien pour l’enfant que pour les parents.

Que faire quand l’enfant est

  • coléreux: la colère est un processus normal de l’enface pour tester les limites des adultes, si cela devient intempestif donnez lui Nux Vomica 9CH, trois granules homéopathiques trois fois par jours, vingt jours par mois, pendant quelques mois.
  • capricieux: au même titre que la colère, le caprice est un test pour l’enfant, il cherche où sont les limites. Si lors des crises l’enfant à tendance à frapper sa tête contre quelque chose donnez lui Stramonium 9CH, si c’est un enfant qui rejette l’objet dès qu’il l’a eu donnez lui Chamomilla 9CH
  • agressif: il cherche à tout prix l’affrontement, donnez lui trois granules 3 fois par jour
  • s’il mord, Stramonium 9CH
  • s’il jette les objets à la figure,Staphysagria 9CH
  • s’il frappe, Mercurius Solubils 9CH
  • s’il jure, Anacardium Orientale 9CH
  • s’il dit non à tout, Hyoscyamus Niger 9CH
  • Manque de confiance en lui: il juge mal de ce qu’il fait, il part défaitiste alors qu’il y arrive très bien, il est très timide donnez lui Silicea 9CH. S’il a besoin de recommencer plusieurs fois ses devoirs, donnez lui Sepia 9CH, trois granules homéopathiques trois fois par jours, vingt jours par mois pendant quelques mois.
  • Anxieux : donnez lui trois granules homéopathiques trois fois par jours jusqu’à qu’à amélioration
  • s’il a peur d’être seul, Arsenicum Album 9CH
  • s’il a peur de mourir Aconit 9CH
  • s’il a peur à la tombée de la nuit Phosphorus 9CH
  • Hyperactif: il ne tient pas en place, touche à tout, n’arrive pas à rester dans une seule activité bien longtemps, est dispercé, donnez lui trois granules homéopathiques trois fois par jours vingts jours par mois, pendant quelques mois
  • s’il est calmé par la musique Tarentula Hispanica 9CH
  • s’il est précité dans tout ce qu’il fait qui veut avoir fini avant même d’avoir commencé Argentum Nitricum
  • s’il a une itelligence vive qui n’a peur de rien et veut tout faire par lui même, Lycopodium 9CH

En complément, les Fleurs de Bach peuvent elles aussi vous venir en aide. Surtout n’oubliez pas qu’il n’y a pas de potion magique, le comportement d’un enfant reflète ce qu’il ressent au plus profonsd de lui même, observez le, écoutez le, il a besoin de patience de compréhension, d’attention et de beaucoup d’amour et d’affection !

L’homéopathie et la puberté

La puberté est la période de la vie où le corps passe de l’état d’enfant à celui d’adulte. Les organes sexuels et le corps dans son ensemble évoluent, se développent et/ou changent de fonctionnement.Les changements de la puberté se produisent suite à un bouleversement hormonal. Les glandes endocrines, notamment les ovaires et les testicules, stimulés par des messages provenant du cerveau, produisent des hormones sexuelles. La puberté engendre des modifications psychologiques et peut engendrer des troubles qui rendent cette période difficile.

Dans quel cas utiliser l’homépathie pendant la puberté ?

  • Si l’adolescent pleure pour un rien, donnez lui Pulsatilla 9CH
  • S’il se replie sur lui même, devient sauvage, donnez lui Natrum Muriaticum 9CH
  • S’il est agressif, donnez lui Staphysagria 9CH
  • S’il est constamment fatigué suite à une brusque poussée de croissance, donnez lui Calcarea Phosphorica 9CH
  • Chez la jeune fille, l’adolescence peut être particulièrement difficile avec l’apparition des règles qui peuvent être irrégulières, très douloureuses, hémorragiques… cela peut vite devenir handicapant
  • Si les règles sont irrégulières, donnez lui Pulsatilla 9CH, trois fois par jours, vingt jours par mois pendant quelques mois
  • Si les règles sont douloureuses: pendant les périodes menstruelles donnez Belladonna 9CH, Magnesia Phosphorica 9CH, trois granules homéopathiques trois fois par jour
  • Si les règles sont hémorragiques, pendant les périodes menstruelles, donnez lui China Rubra 9CH et Helonias 9CH, trois granules homéopathiques de chaque trois fois par jour

Vous pouvez aussi completez le traitement homéopathique par de la phytothérapie et de la gémmothérapie. Le Gattilier est une excellente plante pour diminuer les divers troubles des règles et va réguler les hormones, en gémmothérapie, le complexe Feminagem des laboratoires Herbalgem va réguler le flux et atténuer les douleurs. Si les troubles ne disparaissent pas il est impératif de consulter, il n’est pas normal de souffrir même en période de règle…

L’homéopathie face à l’autisme

Nous voyons de plus en plus de cas d’enfants autistes se révéler, les causes sont diverses :

  • Médication de la mère durant la grossesse
  • Vaccins: plusieurs études ont montré que les autiste n’arrivent pas à éliminer les métaux lourds présents dans leur corps. Nous savons tous que les vaccins, contiennent des métaux lourds et que les enfants dès le plus jeune âge (2mois) y sont fortement exposés
  • Sociale: de nos jours les enfants sont mis face à des écrans (ordinateur, télé, portable), bien trop vite et bien trop longtemps, leur croissance psychique ne peut alors pas se développer car il restent enfermés dans leur bulle face aux écrans. Ils n’entrent pas en interaction avec le monde qui les entourent et ne développent pas leur ouverture
  • Alimentation : de plus en plus de témoignages de parents mettent en avant le rôle du gluten, et de la caséine. En effet, après un arrêt total de ces produits là on constante une nette et rapide amélioration des troubles. De nombreuses personnes atteintes d’autisme ont une hyperperméabilité intestinale. Cela veut dire que l’intestin ne peut pas filtrer les molécules indésirables, nous savons tous qu’il y a un lien étroit entre le cerveau et l’intestin
  • Pourquoi le gluten et la caséine ? Le gluten est une protéine des céréales qui se divisent en deux groupes, les prolamines et les gluténines. Les prolamines sont à l’origine de l’intolérance des divers troubles liés au gluten. La caséine, autrement dit le lait d’origine animale, est devenu au fil du temps, incompatible avec notre système enzymatique qui n’arrive pas à l’assimiler. De plus, l’industrie agro-alimentaire surcharge de métaux-lourds (mercure, plomb, cadmium). La dégradation dans un intestin proreux de ces protéines ne peut pas se faire, celles-ci traversent alors la barrière intestinale et se retrouvent dans le système sanguin. Ces peptides alors transformés en « peptides opioïdes» (molécules  compatible avec les récepteurs opiacés) vont se comporter dans l’organisme comme certains dérivés morphiniques et se fixer sur les récepteurs biochimiques spécifiques à ces substances. En occupant et en saturant les récepteurs, les peptides provenant du gluten et de la caséine mal métabolisés, vont alors entraîner des dérèglements du comportement et favoriser le développement de maladies dégénératives et du système nerveux central. Ce fait là nous amène à penser alors que l’autisme ne ce passe pas uniquement au niveau cérébral mais aussi au niveau intestinal. Nous pouvons même dire que l’intestin est bel et bien notre premier cerveau
  • Le Chrome : des recherches menées en neurophysiologie ont montré que le cerveau des enfants autistes présentait un niveau de chlore trop élevé. Au stade intra-utérin, nous avons un taux de chlore élevé qui nous permet de communiquer avec notre mère, au moment de la naissance, normalement nous perdons ce taux elevé dans le cerveau qui nous permet alors de rentrer en communication avec le monde extérieur. Le chlore active les GABA qui augmente la sensibilté des enfants. En cas de taux trop élevé de chlore, l’enfant va devenir hypersensible face au monde extérieur se laissant submerger par ce qui l’entoure jusqu’à se renfermer totalement

Comment l’homéopathie peut-elle lutter contre l’autisme ?

Il n’existe pas de recette homéopathie miracle pour soigner l’autisme. Cela relève du cas par cas traitant chaque patient de façon différente selon son environnement, ses pathologies physiques et psychiques. Néanmoins, il existe certains protocoles homéopathiques avec des résultats positifs dans la plupart des cas.

Traitement par le chrome

Comme expliquer plus haut, des chercheurs ont mis en évidence le taux trop élevé de chrome dans le cerveau des enfants autiste. Le Docteur Homéopathe Didier Grandgeorge part du principe que l’autisme est la cause d’une sur exposition à la pollution (vaccin, oxyde de carbone, métaux lourds, bactéries particulières et chlore). Il propose un protocole complet suivant le principe de similitude à base de chrome (Chlorum), de carbone (Carbovegetalis), de dilution homéopathiques de vaccins (selon les vaccins qu’aura reçu l’enfant), et d’isothérapie sanguine afin d’annihiler les substances toxiques que l’organisme de l’enfant autiste n’arrive pas à éliminer. A cela s’accompagne d’un régime en éliminant les produits laitiers et le gluten.

(le protocole entier: )

Selon son témoignage, les progrés se font voir dès les premiers jours des prises, avec pour certains une disparition complète des troubles autistiques à la fin du traitement.

Il existe une autre thérapie, tout droit venue des Pays-Bas, qui malheureusement n’est pas ou peu connue en France.

Cette thérapie a été mise en place par le Docteur Tinus Smit, qui, après avoir étudié 300 cas d’autisme à des degrés différents a constaté que 70% des cas étaient dûs aux vaccins, 25% des cas étaient dû à des troubles iatrogènes ( médication durant la grossesse en partie) et 5% à d’autres maladies.

Partant du principe que l’autisme est le résultat d’une accumulation de substances toxiques et de traumatisme créant un déséquilibre fonctionnel cérébral réversible, le Docteur Smit a mis en place une thérapie appelée CEASE (Complete Elimination of Autistic Spectrum Expression) qui signifie « Élimination complète des expressions du spectre autistique ». La thérapie CEASE utilise l’isothérapie qui consiste à ingérer sous forme de dilution homéopathique les produits toxiques qui sont indentifiés comme étant la cause du déséquilibre. Le Docteur Smit associe à cela une supplémentation en Vitamine C, Zinc, Magnésium et Omega 3 pour nourrir le cerveau et limiter les effets secondaires du traitement (fièvre, dermite, pathologies des voies respiratoires, perturbations intestinales, et nervosité).

Le Docteur Smit garantie une guérison totale de l’autisme grâce à sa thérapie, néanmoins, il constante que pour certains cas cela ne fonctionne pas, pour lui, il s’agit d’enfant dont la vraie cause qui a altéré l’organisme n’a pas été réellement identifier, il faudra alors réexaminer le cas dans son ensemble.

L’homéopathie pour mes enfants, Dr Alain Horvilleur

Guide de l’homéopathie pour l’enfant et la femme enceinte, chez soin-et-nature.com

www.homeopathe.org/FR

www.cease-therapy.com

www.xn--homopathie-d7a.com/pediatrie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *