Les douleurs articulaires chez les animaux de compagnie se règlent avec l'homéopathie

Comment soigner les problèmes articulaires chez les animaux avec l’homéopathie

L’arthrite est un terme général qui englobe un grand nombre d’entités. La plus simple des explications serait de dire que l’arthrite est une inflammation de l’articulation. L’arthrose est la forme la plus courante de maladie articulaire inflammatoire chez l’homme et chez les chiens. Fait intéressant, il n’y a pratiquement aucun cas enregistrable chez l’espèce féline, néanmoins il existe des exceptions.

L’arthrose est une maladie progressive qui peut être classée par deux processus pathologiques : la dégénérescence du cartilage articulaire avec une perte de protéoglycane et de collagène :

  • Le cartilage est composé de cellules, les chondrocytes, et d’une matrice de collagène sur laquelle sont fixés des protéoglycanes. Ces protéoglycanes se comportent comme des éponges lubrifiant et amortissant les mouvements. Avec l’âge le cartilage vieillit, se fissure et disparaît par endroit. Il n’assure plus son rôle d’amortisseur et de lubrifiant.
  • L’arthrose entraîne alors une modification de l’os des articulations (excroissance osseuse, microcavité…). A ce niveau, elle s’accompagne d’un phénomène inflammatoire intra-articulaire qui entraîne douleurs et difficultés de mouvement.

Dans l’ensemble, l’arthrose est une maladie inflammatoire qui provoque une raideur, une douleur, un gonflement et un mouvement limité.

Le risque d’arthrose augmente généralement avec l’âge de l’animal, affectant généralement les animaux âgés de plus de sept ans. Les signes cliniques sont plus fréquents chez les chiens de travail, les chiens/chats obèses et les chiens qui sont gardés à l’extérieur dans des conditions froides ou humides. Les chiens qui souffrent de traumatismes physiques et de troubles du développement tels que les luxations patellaires ou la dysplasie de la hanche ont également une incidence accrue. C’est pour cela que si vous adoptez votre animal dans un élevage, il est important de Choisir un bon éleveur qui teste régulièrement la dysplasie de la hanche et du coude. Si nous pouvons commencer avec une bonne génétique, cela réduit les chances dans une certaine mesure.

Il est intéressant de remarquer qu’il existe une corrélation étonnante entre les lésions articulaires et la peau. Leur point commun est l’inflammation qui est au centre des manifestation cutanée du psoriaris de l’eczéma atopique et de l’arthrose. La peau est une éponge pour les toxines, absorbant l’excès de déchets de protéines inutilisables. La plupart des cas d’arthrite ont un lien avec la maladie de peau à des degrés divers. Lors du traitement de la douleur, n’oubliez pas de regarder l’ensemble du tableau, et de prendre l’animal dans son ensemble

Votre animal de compagnie est soumis à des douleurs articulaires à mesure qu’il vieillit. L’arthrite peut toucher les genoux, les chevilles et les hanches de l’animal. Les douleurs articulaires et les maux peuvent réduire la joie de vivre des chiens et des chats et, par conséquent, diminuer également votre plaisir en leur compagnie. Les chiens et les chats avec des douleurs articulaires se renferment souvent dans un long silence, vous ne pouvez pas savoir qu’ils souffrent. Vous devez apprendre à identifier les indices qui vous renseignent que votre animal ne se sent pas bien.

Comment reconnaître un animal souffrant de douleurs articulaires ?

Voici des symptômes classiques chez les chiens

  • Raideurs après une activité vigoureuse
  • Rigidité au lever ou après une longue période en position couchée
  • Réticence à sauter dans la voiture ou à utiliser les escaliers
  • Moins de vigueur pendant les promenades
  • Tendance à lécher ou à mâcher les articulations touchées
  • Démarche boiteuse

Voici quelques symptômes que l’on observe souvent chez les chats

  • Ils négligent leur toilette
  • Ils sont incapables de sauter aussi haut qu’avant
  • Ils souillent l’extérieur de leur litière
  • Ils dorment moins ou davantage
  • Ils évitent les contacts avec les humains
  • Ils se cachent

Il est  frustrant de voir son animal souffrir et devenir apathique, pourtant il existe plusieurs remèdes naturels qui pourront soulager considérablement les douleurs de votre animal et l’aider à retrouver souplesse dans ces mouvements. Cependant il existe des méthodes simples, naturelles et physiologiques pour réduire considérablement les problèmes articulaires de votre animal.

Comment prévenir l’apparition de problèmes articulaires chez les animaux ?

L’alimentation

Dans de nombreuses parties du monde, l’arthrite est inexistante. Les personnes qui suivent un régime alimentaire à base de fruits et légumes ne se plaignent jamais de maladies articulaires. Du côté canin, on parle beaucoup de l’arthrose étant largement associée à la malnutrition, la carence et l’accumulation de toxines. Il n’est donc pas exagéré de supposer que les déchets excessifs provenant des hydrates de carbone, des céréales et d’autres protéines inappropriées créent des déchets toxiques et, lorsqu’ils ne sont pas correctement éliminés, deviennent un véritable marécages de toxines dans l’organisme. Lorsqu’il y a un excès de déchets qui ne peuvent pas être éliminés par le foie, la peau et d’autres organes vitaux, les déchets azotés en excès sous forme d’urée sont typiquement déposés dans les articulations lorsque les reins ne peuvent plus travailler efficacement.

Afin d’atténuer les effets débilitants que l’arthrite a sur le corps humain, la plupart des professionnels de santé holistique suggèrent un régime végétarien d’aliments entiers tels que les fruits et légumes avec des quantités limitées de céréales. L’idée derrière ce régime est de répondre à ce que le corps a besoin mais de ne pas le surcharger. Le corps élimine facilement les fruits et légumes et les glucides complexes (pour un omnivore) sont facilement convertis en énergie utilisable sans engendrer des toxines trop lourdes pour le corps.

En se basant sur cette théorie, il faut appliquer les mêmes conseils pour les carnivores. Les céréales, les fruits et les légumes ne font pas partie du régime alimentaire d’un carnivore à l’état sauvage. Il est donc logique que ces ingrédients en trop grande quantité créent une production excessive de déchets dans le corps. Si les animaux étaient nourris avec un régime alimentaire approprié et respectueux de leur métabolisme de base, c’est à dire riche en protéines et faible en glucides le risque de développer des maladies inflammatoires devraient logiquement baisser.

L’obésité peut contribuer à  engendrer et intensifier l’inflammation. Si votre animal est en surpoids, il met un stress inutile au tube digestif qui, à son tour, met la pression sur les articulations elles-mêmes. Si le corps est soumis à un stress dû à un excès de poids, il ne peut pas remplir correctement sa fonction. Évitez les aliments trop riches en glucides, au profit de ceux riches en protéines, les glucides favorisant le gain de poids. Certains aliments sont aussi dits inflammatoires et peuvent avoir un impact négatif sur l’arthrose, en particulier ceux de la famille des solanacées comme la tomate, l’aubergine, la pomme de terre, les poivrons, le physalis, etc.

Que faut-il donner à son animal pour éviter l’apparition d’arthrose et soulager les douleurs ?

Les acides gras essentiels ou Oméga 3 connus à l’origine sous le nom de vitamine F ont prouvé qu’ils réduisaient l’inflammation chez les humains et les animaux. Ces huiles sont essentielles à la santé de votre chien. La question réside dans sa source.

  • Le poisson serait la meilleure source d’AGE ( Acides Gras Essentiels) pour un carnivore. Privilégiez les petits poissons d’eau douce (maquereaux, sardines…)
  • Vous pouvez également complémenter votre animal avec de l’huile végétale de Colza, riche en oméga 3 en raison d’une cuillère à soupe dans sa ration ménagère

Il est important de noter que les oméga 3 réduisent l’inflammation et les oméga 6 ont tendance à favoriser l’inflammation.

Quels remèdes naturels utiliser pour soulager et réduire l’arthrose chez les animaux ?

L’homéopathie pourra soulager votre animal en phase de crise, voici une liste de remèdes :

  • Rhus Toxicodendron 9CH – Si la douleur et la raideur sont meilleures après le mouvement. 5 granules 3 fois par jour
  • Arnica Montana 15CH- pour les ecchymoses, les douleurs,  et l’inflammation. 5 granules matin et soir
  • Ruta Graveolens 9CH – Soulage les douleurs au niveau des articulations. efficace pour faire disparaître la sensation de lourdeur ainsi que les douleurs survenant après un effort. 5 granules 3 fois par jour
  • Hypericum Perforatum 30ch – Si les nerfs pincés ou blessés peuvent être impliqués. A une action particulièrement bonne sur le sacrum et le coccyx. 5 granules matin et soir
  • Bryonia Alba 9Ch- Si l’animal préfère rester dans son coin, soulage le rhumatisme et les arthrites, plus particulièrement les arthrites aiguës et la polyarthrite rhumatoïde. 5 granules 3 fois par jour

En phase d’entretien, nous vous conseillons de complémenter votre animal avec PVB Rhumatisme du laboratoire Boiron

Petit rappel concernant l’administration de l’homéopathie : L’erreur à éviter et de mélanger les granulés dans leur gamelle, en effet, les granulés homéopathiques ont besoin de fondre pour libérer leur principe actif, il est préférable de les dissoudre dans un peu d’eau et de donner le mélange à boire avec l’aide d’une seringue si jamais l’animal ne boit pas seul.

A lire aussi : Généralités sur l’homéopathie et les animaux

La phytothérapie sera également très efficace dans le cas de douleurs articulaires

Boswellia : Puissant anti inflammatoire, issue de la résine de Boswélie (aussi appelé arbre a encens), un arbre qui pousse en Inde, au Punjab et au Pakistan, la boswellie est étudiée et a été prouvée efficace dans le traitement des problèmes articulaires comme l’arthrose, chez les humains comme chez nos animaux domestiques, même lorsque cette dégénérescence articulaire est d’origine auto-immune.

Bromelaine : Enzyme que l’on retrouve uniquement dans l’ananas a la propriété de digérer les protéines et de réduire l’activité enzymatique de COX (cyclo-oxygénase) qui causent l’inflammation, on la considère donc comme analgésique.  Associée au curcuma, la bromélaïne en augmente la bio disponibilité. Pour une action anti inflammatoire, la bromélaïne doit être prise au moins 1h avant le repas.

Curcuma : Le curcuma contient plus de deux douzaines de composants anti-inflammatoires, y compris les inhibiteurs COX-2 sélectifs. L’enzyme COX-2 provoquant la douleur et l’inflammation, ces inhibiteurs bloquent sélectivement cette enzyme. Des études sur les effets de la curcumine ont montré des changements positifs dans les symptômes arthritiques.

L’argile verte en poudre : Elle possède comme propriétés principales d’être absorbante, adsorbante, anti-inflammatoire et reminéralisante! Laissez à disposition de votre animal une gamelle d’eau avec une cuillère à café d’argile verte, le mieux et de laisser reposer cette eau argileuse toute la nuit avant de la proposer à votre chien ou chat.

Si votre animal de compagnie souffre de douleurs articulaires, il faudra bien entendu adapter son mode de vie: Il faut éviter les escaliers, et donc placer le couchage du chien ou du chat là où il n’aura pas à monter de marches, ou encore le porter pour monter les escaliers.

L’alimentation joue également un rôle clé pour prévenir et réduire les douleurs: Évitez les aliments trop riches en glucides, au profit de ceux riches en protéines, les glucides favorisant le gain de poids.

Il faudra bien évidemment lui apporter beaucoup d’amour, d’attention et de temps, et ce malgré la vieillesse et la maladie, votre animal n’est peut être pas toute votre vie, mais pour lui vous êtes tout…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *